Le maquillage permanent

maquillage permanent

On dit de la nature qu’elle est généreuse mais cela n’est pas toujours vrai. Certains individus se sentent lésés sur le plan physique car ils n’entrent pas dans les standards de beauté d’aujourd’hui. L’apparence et les attributs physiques – que ce soit chez l’homme ou chez la femme – sont avant tout affaire de gènes.

L’enfant hérite de certaines particularités physiques de ses parents, même s’il a son anatomie et son physique propres. Mais les aléas de la vie peuvent aussi contribuer à amoindrir le physique à travers les maladies et accidents qui prennent chacun par surprise. Il résulte de ces imperfections, innées ou acquises, un sentiment de frustration par rapport aux icônes de la mode aperçus dans les magazines.

Corps graciles et parfaits, visages angéliques, la société d’aujourd’hui ne laisse aucune place aux imperfections. Ceux que la nature n’a pas réellement gâtés se sentent marginalisés et mal dans leur peau. Cela se répercute le plus souvent sur leur vie sociale et professionnelle puisque ces personnes sont extraverties et timides, manquant de confiance en soi. La psychanalyse peut être un premier moyen pour dépasser ce complexe vis-à-vis de la beauté. Mais pour celles qui sont déterminées à changer le cours de leur vie en accédant à leurs rêves de beauté, il existe une opération radicale : le maquillage permanent. Avis aux amatrices.

Se maquiller de façon permanente

Le maquillage permanent, appelé aussi micro pigmentation, est une opération qui s’apparente au tatouage mais avec des effets pouvant durer jusqu’à 7 ans. Considéré dans certains cas comme un prolongement de la chirurgie réparatrice, mais plus communément connu comme un acte de chirurgie esthétique, il est pratiqué par des dermatologues, des esthéticiens ou des tatoueurs. Le maquillage permanent est basé sur l’introduction de pigments de sels minéraux sous la peau, en vue d’une coloration permanente des parties retouchées du visage. Touchant généralement les yeux, les sourcils et les lèvres, l’opération intéresse tous ceux qui ont des cicatrices, des imperfections ou des défauts naturels sur le visage.

Mais elle intéresse également les femmes qui ont du mal à se maquiller au quotidien, ou qui n’ont pas le temps de le faire, mais qui voudraient pourtant être présentables à chaque occasion. Acte qui doit être réalisé sous supervision médicale, le maquillage permanent ne doit pas être pris à la légère. La décision d’y procéder ou non doit résulter d’une mûre réflexion et au regard des avantages qui peuvent découler de l’opération, mais également par rapport à ses inconvénients.

En premier lieu, il faut reconnaître que le maquillage permanent peut vraiment faire des miracles et changer des visages du tout au tout. Les irrégularités sont masquées et es défauts corrigés, le visage est plus serein et harmonieux. De plus, les pigments utilisés sont waterproof et hypoallergéniques, ce qui facilite largement la vie de celle qui les porte. Le gain de temps pour les éternelles pressées est énorme si l’on considère que les femmes normales passent environ une demi-heure devant leur miroir chaque matin pour se maquiller, et de même le soir, pour se démaquiller.

Le maquillage permanent, qui peut être renforcé à souhait par du maquillage classique, est ainsi confortable et peu contraignant, ce qui sied parfaitement au rythme de vie actuel. Celles qui s’y sont essayées sont unanimes : cette opération est une véritable aubaine pour toutes les femmes !

D’un autre côté, il faut garder en tête qu’avec le maquillage permanent, les couleurs sont figées sur le visage pour quelques années, sans aucune modification possible. Leur choix initial donc être judicieux car aucun regret n’est permis une fois les pigments injectés dans la peau. L’autre inconvénient de taille qui peut faire pencher la balance est la physionomie générale du visage humain qui change avec l’âge.

Si le maquillage permanent est censé durer 7 ans, le visage aura certainement perdu de son maintien et de sa fermeté pendant cette période, et il est possible que le style de maquillage choisi ne lui soit plus adapté. Au lieu d’être remodelé, le visage peut être transfiguré, ce qui est un risque assez important à prendre. Mais les professionnels se veulent rassurants : la recherche est aujourd’hui en marche pour inventer des pigments capables de s’adapter aux évolutions naturelles du visage. Alors, convaincue ?

Application concrète du maquillage permanent

Tout d’abord, il faut savoir que le maquillage permanent est interdit aux diabétiques, aux personnes portant des cicatrices d’herpès et aux femmes enceintes ou allaitantes. En effet, l’opération étant pratiquée sous anesthésie et comportant parfois des effets secondaires, leur état de santé pourrait fortement s’en ressentir. Ensuite, il faut comprendre et assimiler le processus lui-même. Une fois l’anesthésie administrée, des pigments de sels minéraux sont insérés à l’aide d’aiguilles ultrafines jusqu’aux frontières entre l’épiderme et le derme.

L’opération dure environ une heure et nécessite une retouche deux semaines après l’intervention. Des rougeurs et des gonflements peuvent affecter le visage pendant les 15 premiers jours mais ils disparaissent assez rapidement. Des croûtes peuvent ourler les parties retouchées et il formellement interdit de les enlever, sous peine d’infection. Le sujet doit s’abstenir pendant le premier mois de tout sport nautique et de toute incursion au sauna ou au solarium puisque les rayons du soleil altèrent les pigments sous-cutanés. La consommation d’alcool et de certains médicaments comme l’aspirine est également prohibée jusqu’à la rémission totale du visage. Ce dernier sera régulièrement nettoyé à l’antiseptique et nourri avec une crème de réhydratation intense. Donc, en tout, il faut compter près d’un mois pour pouvoir profiter de ses nouveaux sourcils, lèvres ou traits d’eye-liner permanents.

Le plus sûr est toujours de contacter un professionnel et d’exiger toutes les références sanitaires possibles pour éviter les accidents. Un médecin assisté d’un visagiste sont de bon conseil tant sur l’intervention que sur le choix des pigments qui vont sublimer le visage. Ce dernier doit paraître assez naturel, donc les teintes choisies devront être douces et discrètes. Après, il ne reste plus qu’à profiter de son maquillage permanent pour être belle à toutes les occasions, sans aucune surcharge ni artifices visibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *