Les recourbe-cils

recourbe cils

Des cils papillonnant ouvrent la porte à un regard magique qui ne manquera pas de séduire les iris qui se posent sur lui. Dans ce cadre, un incontournable revêt la forme du recourbe cils. Cet accessoire se pose comme une véritable baguette magique qui transformera les cils les plus courts en instruments de séduction.

Une parfaite connaissance de cet accessoire est requise avant de pouvoir prétendre bien l’utiliser.

Ce sont des accessoires de maquillage d’un type particulier : si d’autres, comme les houppettes, les pinceaux et autres, ont pour principale vocation de permettre l’application du maquillage, les recourbe cils poursuivent un autre dessein. Cet instrument a, en effet, été conçu dans le but de mettre les cils en valeur en les ourlant de manière à obtenir un effet recourbé. Il en découle alors que ce type d’accessoire de maquillage endosse un rôle qui n’est autre que celui de mettre le maquillage des yeux encore plus en valeur.

L’on signalera, parallèlement, que les recourbe-cils peuvent aussi être utilisés seul, c’est-à-dire que l’on peut en faire usage sans recourir au maquillage. Même dans ce cadre, il permet de mettre le regard en valeur en « façonnant » les cils.

Ces alliés incontournables de celles qui aiment papillonner de beauté se matérialisent sous la forme d’un instrument disposant d’un emplacement spécial au sein duquel les cils doivent être placés pour pouvoir être recourbés. L’on a la possibilité de retrouver cet accessoire sous différentes formes : celle d’un ciseau ou celle d’un instrument s’apparentant à une pince.

Actuellement, cet accessoire de maquillage fait de plus en plus d’adeptes. Les séductrices ont, en effet, compris qu’un regard envoûtant ne manque jamais de faire succomber tous les iris qui s’y posent. Et l’étape incontournable pour obtenir un tel résultat prend, bien sûr la forme des recourbe cils.

Bien choisir les recourbe-cils

Le marché actuel, en raison de l’engouement pour le « regard de biche », regorge de modèles de recourbe cils. Un fait qui rend le choix encore plus ardu. Pour s’y retrouver, l’on prendra soin de se baser sur quelques critères que l’on aura définis au préalable.

Pour bien choisir un recourbe cils, un des facteurs sur lesquels l’on se fondera est celui du confort lors de son utilisation. L’on ne peut, en effet, prétendre bien utiliser cet instrument sans se sentir à l’aise en en faisant usage. Ainsi, pour savoir si l’on est réellement à l’aise dans son utilisation, l’on aura recours à une astuce bien connue : l’essai. Ainsi, avant de jeter son dévolu sur un modèle d’accessoire particulier, l’on prendra d’abord soin de simuler une utilisation. Ce sera en fonction du résultat de cet essai que l’on sera, en partie, convaincu. Parallèlement, l’on notera qu’il est toujours préférable de choisir un accessoire doté d’une forme ergonomique. Ce caractère constitue, en effet, déjà une première garantie du confort lors de l’utilisation.

Le second facteur qui primera prend la forme de la vocation que l’on assigne à l’instrument : désire t-on avoir la possibilité d’en faire usage partout ou le destine t-on uniquement à une utilisation chez-soi ? En répondant à ces questions, l’on saura si le recourbe cils est ou non adapté à ce dessein : de petite taille, il s’intègrera parfaitement à la mallette de maquillage mais il peut toutefois s’avérer difficile à utiliser. D’une taille relativement grande, l’accessoire s’avèrera encombrant mais plus facile d’utilisation.

Troisième facteur que l’on veillera à vérifier : les matériaux à partir desquels l’instrument a été fabriqué. D’une part, certains matériaux ne sont, en effet, pas assez solides pour supporter la pression que l’on doit exercer pour recourber les cils et, d’autre part, d’autres peuvent risquer de « casser », voire de couper, les cils.

Bien utiliser les recourbe cils

L’utilisation des recourbe cils peut s’avérer être une tâche particulièrement ardue. Ce, surtout lorsque l’on n’en a jamais fait usage. L’on notera, parallèlement, que si l’on ne sait pas utiliser cet instrument à bon escient, l’on court le risque de casser les cils et, par conséquent, d’obtenir le résultat inverse de l’effet que l’on a souhaité. D’où l’utilité de savoir comment l’utiliser.

Avant d’avoir recours à un recourbe cils, un bon geste consiste à brosser les cils vers le haut au préalable. Grâce à ce geste, les cils sont, d’une certaine manière, disciplinés. L’on s’octroie alors ainsi des chances d’optimiser les effets de l’accessoire de maquillage. Par la suite, l’on recourbe alors les cils à l’aide de l’instrument adéquat et l’on applique son mascara. Une autre variante pour avoir des yeux de biche consiste à ourler les cils avant l’application du maquillage pour les yeux et de recommencer le geste une fois les yeux maquillés. Dans ce cadre, l’on notera toutefois que, d’une part, le mascara doit être de très bonne qualité pour ne pas s’enlever dès que l’on recourbe les cils et, d’autre part, la pression exercée pour ourler ces derniers ne doit en aucun cas être trop forte.

Pour un effet naturel mais superbe, si l’on a de longs cils, l’on peut se permettre de passer outre le maquillage des yeux et se cantonner à l’action du recourbe cils. L’on court toutefois le risque que l’effet ne perdure point. Dans ce cadre, une excellente alternative prend la forme du duo mascara naturel et de cet accessoire de maquillage.

Allié inconditionnel des cis trop courts ou trop droits, les recourbe cils peuvent aussi facilement se transformer en véritable ennemi si l’on ne prend pas quelques précautions en l’utilisant. Ainsi, pour éviter l’effet désordonné et éliminer les risques de cassure, l’on veillera à ce que tous les cils soient ourlés et, ce de manière uniforme. Parallèlement, l’on prendra soin de recourber les cils à la racine de manière à obtenir un effet très naturel.

Le recourbe cils est une véritable baguette magique pour celles qui aspirent à un regard de biche. Ce qui explique le succès de cet accessoire de maquillage. Pour avoir droit à des cils magnifiquement recourbés, il ne suffit toutefois pas de faire usage de cet instrument, il faut aussi savoir le choisir et savoir l’utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *